Suisse Travel Guide - RoadTrip en Suisse miniature

ROADTRIP EN SUISSE – TRAVEL GUIDE

Et si on partait en Roadtrip en Suisse comme ça sur un coup de tête avec des inconnus ? C’est l’idée un peu folle qu’on a eu avec @antoine_ldht en Juillet. Alors que nos potes n’étaient pas dispo, on s’est dit : Mais pourquoi pas proposer un roadtrip à des gens qu’on ne connait pas encore, qui ont un attrait pour le voyage, le sport ou la photo ?

C’est lors d’une soirée que nous rencontrons @theo__abed, qui nous parlait de son dernier voyage en nouvelle Zélande. Il venait de se mettre à la photo et se sentait frustré de ne pas pouvoir prendre le temps de s’impliquer dans cette activité, lorsqu’il est en compagnie de non-photographes.

Ni une ni deux, je lui propose de venir avec nous ! Tout le monde pensait que c’était une blague, j’avoue j’avais quelques rosés dans le nez. Pourtant, nous voilà partie parti 1 semaine après, accompagnés d’Olivia. Une bonne petite team s’est créée !

Le Budget : Partir en Suisse à moindre coup

Le but c’était aussi de partir en mode Low-Budget, parce que faire un RoadTrip en Suisse, ça peut vite dégringoler à ce niveau là !
Le camping semblait être le meilleur choix possible. Au final, ce qui nous a coûté le plus cher c’était la nourriture

Pour 6 jours, et 4 personnes : On s’en sort avec : 263€ / personnes
  • Essence : 125€
  • Péage : 90€
  • Vignette : 40€
  • Nourriture : 470€ ( Et pourtant, on a fait que deux petits resto, et le reste c’était sandwich midi et pâtes le soir ! Notez qu’une barquette de tomate cerise c’est 8,00€ et une baguette parfois 3,00€ 🙂 )
  • Camping : 300€ / 6 nuits

Jour 1 : Saxer Lücke & Wildsee

Pour la première étape de ce Roadtrip en Suisse, on a décidé de voir les choses en grand. Notre goal : faire deux randonnées en une seule journée, parce qu’on était trop triste de n’avoir que 4jours pleins sur place.
Bref, on a essayé d’optimiser le temps pour voir le plus de spots à voir tout en prenant le temps de kiffer sur place. D »ailleurs, à ce jour, j’ignorais encore que Théo et Olivia étaient des piles électriques, et que je n’arriverais pas du tout à les suivre dans leur cadence de marche !

Randonnée à Saxer Lücke en passant par Fallensee

Trop dingues de commencer la journée, on se lève hyper tôt, je crois aux alentours de 7h !
1) A première vue, on a le choix entre tout faire à pied, ou prendre la télécabine (49CH/personne). Le choix est vite vu : on prend nos jambes et let’s go.
On s’était pas vraiment rendu compte du dénivelé en bas, mais nos mollets l’ont bien senti dans la montée. Si vous n’êtes pas très sportifs, préférez dépenser 49CH, vos articulations vous remercieront, surtout au retour. Bref, la montée valait clairement le coup en voyant ce qui nous attendait en arrivant.


2) En deuxième lieu, nous arrivons dans une vallée immense, entourée de vaches. Tout est super mal indiqué pour aller à Saxer Lücke. Mais on voit ces fameux rochers de Saxer Lücke au loin en tout petit (si petit qu’on croirait impossible d’y aller en une journée) . En gros, allez toujours tout droit jusqu’au deuxième grand lac de Fallensee. Super impressionnant tant il est immense, et jusque là, la randonnée est très facile.


3) Quant à la dernière étape, elle se corse un peu arrivé à Fallensee. A ce moment là, il faudra monter sur votre gauche, tout en haut ! Courage, ça en vaut la peine.

GUIDE

  • Temps de marche : 5h30 aller-retour, mais comptez des pauses en + 🙂
  • NIveau : Difficile si vous ne prenez pas le télécabine.
  • Départ : ici

Fin de journée à Seealpsee

Plus tard, dans la journée, alors qu’on avait déjà 6h de marche dans les pattes, on décide d’aller faire le coucher de Soleil à SeeAlpsee. J’avais lu sur internet que c’était une petite balade tranquille de 45min sur un chemin goudronnée. Bien que, le chemin était bien goudronné, je confirme qu’il n’était pas tranquille.

C’était encore une montée infinie indiquée 1h00 de marche, qu’on a fait en 40min. Je peux vous dire que j’ai laissé mes poumons et quelques larmes (lachées en rigolant, tellement c’était dur de réaliser qu’on avait marché 25km en comptant les montées, et perdu 1 966 kcal dans une seule journée, j’étais clairement dans ma zone).

Arrivé à Seealpsee, ça sentait le fromage. Alors, je n’ai pas su résisté et me suis commandé un bon plat de spatzle à l’Appenzell de là bas. Finalement, il fallait bien que je reprenne les kcal que je venais de perdre dans la journée ! En fin de compte, je garde un très bon souvenir de cette journée, même si de faire les deux randonnées le même jour à cette cadence, c’est trop pour mon corps.

GUIDE

  • Temps de marche aller: 2,9km pour 1h00 (Nous l’avons fait en 40min, mais certains mettent 1h25)
  • Pente : 10-15%
  • Départ : ici

Jour 2 : Caumasee & Pizol

Je crois que le jour 2, c’est celui qui m’en a mis plus la vue. La météo à été clémente, on a eu un grand soleil, et oh mon dieu ! On peut parler de ces eaux turquoises en plein milieu de la nature et de nul part ? Incroyable mais vrai.

Un tour à Caumasee, Lag la Cauma

Pour commencer, nous nous rendons au lac de Caumasee qui est très touristique et pour cause. Certes, il est super accessible mais on ne pouvait pas passer à coter des ces plans drone. Après reflexion, on aurait pu éviter d’arriver à 12h00 pour avoir une lumière plus douce. Mais il fallait bien qu’on récupère de la veille !

La moitié du lac à été aménagée pour y faire trempette et du pédalo. A première vue, l’entrée semble payante, mais si vous continuez à faire le tour, vous pouvez vous poser dans un coin totalement gratuitement ! Un peu bizarre, mais vrai. L’eau est cristalline, on aperçoit les poissons nager.

GUIDE

Pizol WildSee, randonnée des 5 lacs

Mon coup de coeur du RoadTrip en Suisse en réalité. Et plus encore, mon coeur de coeur de l’année 2020 ! Si il y a bien une randonnée à ne pas manquer c’est elle. Avec tout ce qu »on avait fait comme randonnée, on s’est arrêté aux deux premiers lacs sur 5.

Alors que Théo est arrivé en haut le premier pendant qu’on marchait derrière avec Olivia, on l’entend crier : WOUAWWWWWWW. Ca faisait déjà deux heures qu’on marchait en montée, dans les rochers. Dans l’ensemble, il n’y avait absolument rien, même pas un arbre, pas un touriste. Tellement Théo avait l’air surpris de ce qu’il voyait, ça nous a donné la motivation de mettre un coup d’accélération pour arriver en haut au plus vite, et c’est là qu’on découvre ce bijoux de la nature. Une MER-VEILLE.

Jamais nous n’avons réussi à trouvé l’entrée de la télécabine qui menait jusqu’à la moitié du trajet. Mais grâce à cette erreur, on a économisé encore une 30aine de CH. .

GUIDE
  • Randonnée de 4h00 aller-retour (pour le premier lac),
  • On est parti du point perdu ici :
  • Pour arriver en haut du télécabine ici , 11 km à partir du télécabine (40CH)

Jour 3 : Lauterbrunnen et cascade surprise

Le jour 3 est un jour de transition. Nous quittons la région d’Appenzell pour nous installer au Camping Grassi dans le Canton de Berne. Sur la route, on décide de passer par la jolie Ville de Lauterbrunnen.

Le village enchanté de Lauterbrunnen

Lauterbrunnen est un petit village situé tout au fond d’une vallée. Elle est connue pour son allure champêtre et typique montagnarde, mais surtout parce qu’il est situé juste en bas d’un glacier qui fait naitre des cascades un peu partout autour. Bref un incontournable lorsqu’on fait un Roadtrip en Suisse. On en a également profité pour manger pizza-kebab. Très Suisse tout ça (on commençait à en avoir marre des sandwichs philadelphia tomate). Au final c’était joli mais on a vite fait le tour, en 1h00 c’était réglé. Alors, on commence à checker sur insta/google si il n’y avait pas des spots cool à voir avant de partir s’installer au camping numéro 2 !

La Cascade Engstlingen, à Adelboden

Donc si vous avez suivit , on cherchait un spot à découvrir avant de rejoindre notre camping. On fouille sur Instagram principalement, en s’inspirant sur des comptes Suisse. On tombe sur le compte de @Dbozz, qu’on avait suivit quelques jours plus tôt. Antoine discutait avec lui tranquillement les jours suivant, et vraiment par hasard on lui demande si il connaîtrait pas un coin cool pour nous. Sans réfléchir, Damien nous écrit un nom presque impossible à retenir et prononcer. Sans même regarder sur google image, on prend la voiture direction le point GPS.

Et là, merci @Dbozz3. C’était le spot qui nous manquait pour qu’on finisse la journée en beauté. Une cascade IMMENSE. On a escaladé le plus haut possible dans les gouttelettes qui nous ont trempées, allumé un feu un peu plus bas, fait décollé le drone, et même un peu d’escalade (coucou Théo, bonjour l’adrénaline de la redescente)

JOUR 4 : Oeschinensee

C’était déjà le dernier jour… 4 jours ça passe beaucoup trop vite pour un Roadtrip en Suisse. Même lorsqu’on marche tout ces kilomètres. Cette nuit là, il a plut des cordes. On s’était dit que c’était fichu, qu’on allait devoir rentrer. Parce que marcher en ville sous la pluie oui, par contre tu rajoutes de l’orage en montagne c’est pas ouf ouf. On décide quand même d’aller là bas dans l’espoir que le temps se dégage. Oh surprise ! Le Messi était avec nous. Un grand soleil ! C’est le moment d’admirer ce lac gigantesque au milieu des montagnes, d’un bleu émeraude.

Pour trouver le spot des photos ci-dessous, les mecs ont clairement escaladé un cascade et faillit mourir 6 fois. Nous on tenait trop à nos vie avec Olivia. On a préféré rester en bas manger des myrtilles sauvages.

GUIDE
  • Temps de randonnée : 1h20 environ sans télécabine pour monter au niveau du lac (Honnêtement je n’ai aucune idée du nombre de km)
  • Il y a plein de sentiers qui partent du début du lac nous en avons pris un au hasard sur la gauche. Puis nous sommes revenu une fois que le ciel s’est couvert à nouveau.
  • Départ ici

Le lendemain sur la route du retour, nous nous sommes arrêté visiter la Chocolaterie Caillet. Super intéractif, c’est un musé qui vous explique l’histoire du chocolat avec une scénographie hyper au point ! Vous pourrez même faire une dégustation de chocolat.

Enfin, voilà. Le voyage a été très court mais très intense ! En espérant vous avoir donné envie de partir en Roadtrip en Suisse 😉

Et surtout si ça vous dit, n’hésitez pas à m’écrire. Peut-être que vous pourriez être à la place Théo ou Olivia la prochaine fois !

Add Comment